UFOA -Tournoi U20 : Remake de Sénégal / Gambie pour la finale

Le Sénégal et la Gambie disputeront la finale du tournoi de l’UFOA après avoir sorti respectivement la Guinée-Bissau et la Guinée en demi-finales. Mais que fut compliqué pour gravir cette marche devant mener à l’ultime rencontre qualificative pour le vainqueur.

Il a fallu aller au bout du bout de la série des tirs au but pour les Lionceaux, alors que le Scorpions ont fait déjouer la redoutable Guinée.  C’est un remake de la rencontre de poule qui avait vu le Sénégal battre largement la Gambie (5-1). Mais ça sera une autre paire de manches

« On savait que cela serait difficile, le coach nous avait avertis. Après cette difficile qualification, on est dans un bel état d’esprit pour aller au bout », souffle Birane Diaw, le latéral gauche.  C’est vrai que la Guinée Bissau a bien joué le coup, en défendant intelligemment l’inviolabilité de ses buts, mais la maladresse des avants sénégalais y a été pour beaucoup.

Ce n’est pas moins d’une douzaine d’occasions que le seul Rassoul Bâ a manquées. Toutes, quasiment de la tête. De toutes les positions et dans tous les angles, jamais il n’est parvenu à troubler le sommeil de Fernando Mbadia, le longiligne portier des « Djurtus ».

Le premier quart d’heure a largement servi d’indications pour ce qui pourrait advenir de cette rencontre. Le siège des buts adverses n’y changera rien. Les ratés des Lionceaux ont fait s’enhardir un adversaire qui n’avait toutefois que très peu d’arguments à proposer.  Pas un seul tir cadré pendant la durée du match.

Itou en prolongation au cours de laquelle la fatigue a fait le reste. Sur les rotules, les Bissau-guinéens se sont arc-boutés devant leurs buts qu’ils ont défendus avec une rare détermination. C’est cette volonté et cette rage qui les guideront jusqu’à la série des tirs au but.

Même à cet exercice, il aura fallu attendre le dernier tir pour voir le Sénégal triompher. La semelle de Libasse Guèye n’a pas tremblé au moment d’exécuter Fernando Mbadia. Pour le plus grand bonheur du banc des Lionceaux qui a exulté et laissé éclater sa joie.

La Gambie fait déjouer la Guinée

Pour une équipe qui a fait le carton plein en match de pouleil était difficile d’imaginer un tel scénario pour une équipe comme la Guinée. Face à un adversaire retrouvé, le favori à eu beaucoup de mal à s’extirper du piège tendu.

Dans une configuration où le bloc d’équipe était assez haut, avec un milieu de terrain renforcé (cinq hommes), la Gambie a posé d’énormes soucis tactiques à la Guinée. Qui ne s’attendait sûrement pas à cette tournure. Faire déjouer cette belle mécanique et lui faire subir des embardées a été la face la plus surprenante de cette partie. Au point de voir la Guinée partir aux oranges avec un maigre débours (-1, 30ème), sur une histoire de tête au mauvais endroit.  Au vu de la physionomie du premier acte, ce n’était pas cher payé. Mais elle venait d’être menée depuis le début du tournoi.

Remobilisés par un Bobo Baldé aussi surpris que le public de la production de son équipe, les Guinéens revenaient avec de meilleurs arguments.   Abdourahmane Bâ (50, 1-1) permet de rétablir le parfait équilibre. Mieux, le Syli aurait même pu prendre l’avantage, n’eût été la maladresse de Alya Touré qui manquait un penalty (55).

Mais le match va basculer (encore) sur une histoire de tête pas à l’endroit. Le petit lutin de poche, Kadjili Dramé décoche une frappe déviée de la tête par Mamadou Soumah (65). Il dévie la trajectoire du ballon qui laisse pantois le portier.

Rien ne sera plus marqué et la Gambie valide logiquement son ticket pour la finale. Elle y croisera le Sénégal qui a attendu le bout de la nuit pour composter son billet. La finale prévue dimanche demeure très incertaine malgré le léger avantage psychologique des Lionceaux.

Pan African Football

Source link