Paris FC de Moustapha Name : Les nouveaux investisseurs pensent déjà à casser leur tirelire en cas d’accession en Ligue 1

Le football parisien est au milieu des ambitions internationales au Moyen-Orient . En rachetant la meilleure équipe de la capitale française, le Paris Saint-Germain en 2012, le Qatar a misé, dépensé et gagné gros devenant une inspiration de son « ennemi juré », le Bahreïn qui, depuis Juillet 2020 dispose d’une participation minoritaire au Paris Football Club.

 

Malgré une place de 17e en Ligue 2 lors de la saison précédente, le Paris FC du milieu de terrain sénégalais Moustapha Name a suscité l’intérêt des investisseurs internationaux. Le second Club de la capitale française a été racheté par le Bahreïn pour ainsi se fixer un objectif : « monter en Ligue 1 d’ici trois ans ». Objectif atteint très prématurément ? Le bon début de saison de l’équipe entrainée par l’expérimenté René Girard semble favorablement répondre à la question. En effet, après dix journées de championnat, le PFC caracole en tête du Classement en Ligue 2 avec 25 points, 7 de plus que son dauphin l’ESTAC Troyes.

Face à ces bon résultats, le Bahreïn serait déjà prêt pour faire un effort, selon son Président Pierre Ferracci : « On vient d’effectuer un voyage express de dimanche dernier à mercredi au Bahreïn. On a pu rencontrer le Roi Hamad ben Issa Al Khalifa et son fils, le prince Nasser ben Hamed Al-Khalifa qui nous suit depuis le début. C’est plus facile d’aller là-bas dans notre position actuelle que celle de l’an dernier. L’un des objets de ce voyage était de discuter avec eux d’une éventuelle montée en L1. Des choses étaient déjà prévues et forcément ça peut encore s’accélérer. Le Bahreïn est prêt à faire un effort supplémentaire en L1. »

De quoi faire rêver les fans du PFC, qui pourrait bientôt aller titiller l’ogre Paris Saint-Germain dans l’élite française.

Foot Mercato

Source link