Malick Fall, ancien international : « Doter chaque région d’une piscine »

Après avoir mis fin à sa carrière professionnelle de nageur, Malick s’est reconverti comme coach et kinésithérapeute dans l’eau. Trouvé par Stades jeudi au stade Léopold Sedar Senghor, lors de la cérémonie de remise de matériels anti-Covid 19, organisée par l’association sénégalaise des Olympiens (ASO).

Interpellé sur le regard qu’il porte sur l’évolution de la natation sénégalaise, l’ancien champion d’Afrique du 50 mètres brasse en 2008 à Johannesburg juge : « J’étais peut-être l’arbre qui cachait un peu la forêt par mes performances. Mais là, on voit plus de densité sur la performance des nageurs. Et ça c’est la réussite de la fédération. Niveau des nageurs a beaucoup progressé. La preuve, récemment on a eu des médailles aux championnats d’Afrique. Ce qui montre qu’il y a une équipe qui est derrière cette réussite. On n’est pas dans l’individualité, mais plutôt dans le collectif. »

Pour avoir demain des champions de sa trempe, Malick invite les autorités sportives à doter chaque région d’une piscine. « Pour pratiquer du sky, il faut de la neige. Donc, en plus de la piscine olympique, avoir au moins une dans chaque région », estime l’ancien seigneur de la natation africaine.

 

 

 

 

Avec Stades

Source link