JOJ Dakar2026 : Le Sénégal décline son nouveau plan devant la Commission d’évaluation du CIO.

C’est en présence du président du CNOSS et du COJOJ, Mamadou Ndiagna Ndiaye, et d’Ibrahima Wade, le coordonnateur général des jeux olympiques de la jeunesse Dakar2026 (JOJ 2026), que s’est tenue ce mardi, la traditionnelle réunion d’évaluation supervisée par le CIO. Une rencontre motivée par l’organisation prochaine des 4emes jeux olympiques de la jeunesse Dakar2026.  

Au sortir de ladite rencontre, Ibrahima Wade d’expliquer : « C’est une réunion qu’on appelle traditionnellement la commission de coordination du comité international olympique (CIO), qui se réunit une fois par an… Le CIO désigne un groupe d’experts (Membres de la CIO) qui participent à cette commission de coordination qui est en vérité une commission d’évaluation. » Une évaluation pour le moins satisfaisante, selon les dires du coordonnateur des JOJ Dakar2026.

Ainsi, le vice-président du CNOSS de rajouter que : « Tous les ans, le comité d’organisation du pays (Le Sénégal) rencontre la commission d’évaluation pour faire le point. La dernière rencontre qui s’était tenue, remonte au mois d’octobre, il y a un an, à Dakar, en présentiel. » Sauf que : «  Cette année, compte tenu de la situation mondiale avec la pandémie qui sévit un peu partout, nous avons eu l’intelligence avec le CIO, d’organiser en virtuel » précisera-t-il. 

Désigné coordonnateur des JOJ le 25 juin 2019, Ibrahima Wade et ses équipes, nullement ébranlés par le report causé par la pandémie de la Covid-19, ont présenté leur plan de relance aux représentants du CIO.

« Il était donc important que nous présentions le nouveau plan, la nouvelle vision. Et, ce qui est important c’est que malgré le report nous sommes dans une dynamique beaucoup plus cadencée, plus accélérée parce que le nouveau plan qu’on a présenté redéfinit la feuille de route. Mais aussi permet de mettre l’accent sur des aspects beaucoup plus importants que sont l’engagement et la mobilisation de la jeunesse. Plus de perspectives pour le marketing et davantage d’opportunités pour poser les jalons d’un véritable plan de transformation. »

En 2026, le Sénégal sera le tout premier pays Africain à recevoir ces prestigieux Jeux Olympiques de la Jeunesse, une compétition multisports réservée aux jeunes (15 à 18 ans) mobilisera près de 3000 athlètes et une vingtaine de disciplines. Singapour avait organisé la première édition en 2010, suivi de la Chine (2014) et de l’Argentine (2018.)

 

 

Dakar Actu

Source link