FIF – Décès du président Sidy Diallo : Les hommages touchants de Drogba, Beaumelle, Barry, Yaya Touré…

Président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) depuis 2011, Sidy Diallo est décédé des suites du Covid-19 ce samedi. Témoignages poignants.

Après Pape Diouf en mars dernier, le coronavirus vient d’emporter un autre dirigeant bien connu du football africain. Président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) depuis 2011, Sidy Diallo est décédé des suites du Covid-19 ce samedi.

Le dirigeant était notamment en poste au moment du sacre à la Can 2015, avant de connaître une fin de mandat beaucoup plus chahutée et marquée par de nombreuses divisions au sein du football ivoirien. Arrivé en fin de mandat, il ne s’était pas présenté pour la prochaine élection présidentielle, mais restait temporairement aux commandes de la Fif pour gérer les affaires courantes en raison de l’intervention de l’instance mondiale qui a bloqué le processus électoral.

Décédé samedi à l’âge de 61 ans, Sidy Diallo a reçu de nombreux hommages. De la légende Didier Drogba, qui a mis de côté les différends qui l’ont opposé au dirigeant par le passé, au sélectionneur Patrice Beaumelle, en passant par le champion d’Afrique 2015 Copa Barry, tous ont salué la mémoire de l’Ivoirien.

«La famille du football ivoirien, africain et mondial vient de perdre un de ses fils. Merci pour tout président. Très peu comprendrons, mais repose en paix. Mes condoléances les plus sincères à la famille», a tweeté Drogba. Avant que le sélectionneur Patrice Beaumelle ne déclare à L’Equipe. «J’avais mangé avec lui il y a quelques jours et il était en pleine forme. Il était venu avec nous en octobre en Belgique aussi. Il était très positif. Je l’ai même eu au téléphone au retour de Madagascar (le 17 novembre) et ça allait très bien. On devait se voir, car je lui avais dit que je devais venir pas loin de chez lui. C’est un moment terrible, c’était un super mec qui méritait d’être connu. Un homme de cœur qui adorait le foot. Je suis sans voix. C’était un monsieur en or, un mec top qui a fait beaucoup de bien au foot ivoirien. C’est vraiment terrible.»

Copa Barry raconte sa dernière rencontre avec l’ancien patron du foot ivoirien. «La dernière fois que nous nous sommes vus, j’étais chez toi pour te saluer. Je t’ai remis un petit présent. Très ému et au bord des larmes, tu m’as dit : ce n’est pas la valeur qui compte, mais la considération. Aujour­d’hui président, c’est toi qui me fais couler les larmes. Tu étais quelqu’un de généreux et toujours présent pour les autres.»
Ce décès de Sidy Diallo a été aussi une terrible nouvelle pour Yaya Touré qui n’a pas tardé à réagir. «Je viens d’apprendre la disparition brusque de notre président de la Fédération ivoirienne de football. Nous sommes meurtris par cette triste nouvelle qui choque l’ensemble du monde du football en Côte d’Ivoire. Nous avons gagné des batailles ensemble. Malheu­reu­se­ment, Dieu en a voulu autrement. Paix à son âme», a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

 

 

avec afrikfoot

Source link