Elim-CAN 2022 : Affaire Gambie – Gabon La fegafoot introduit un recours auprès de la CAF

Le président de la fédération gabonaise de football, Pierre Alain Mounguengui, a haussé le ton ce mercredi en conférence de presse. Il est sorti de son gong pour dénoncer le traitement réservé à la délégation du Gabon par la Gambie.

Le patron du football gabonais parle d’un coup monté par la Gambie et il en est persuadé lorsqu’il s’explique par l’absence de son homologue gambien ainsi que celle du ministre des Sports de ce pays. Pierre Alain Mounguengui est, en effet, convaincu que tout a été parfaitement planifié côté gambien pour fragiliser les joueurs gabonais.

Il appuie ses dires en dévoilant qu’il s’agissait d’une attitude qui selon lui, cachait des intentions inavouées, mais très vite ressenties par des agissements peu orthodoxes de son vice-président, le général Lang Tombong Tamba, venu en mission commandée et grand artisan des mésaventures de Pierre Emerick Aubameyang et ses partenaires à l’aéroport de Banjul.

Le président de la Fegafoot est très remonté contre le traitement qu’il qualifie de peu « catholique » infligé par les autorités gambiennes aux Panthères du Gabon. Il parle d’une honte pour l’Afrique. « Le football africain n’a plus besoin de ce genre d’images », a-t-il attesté en lançant un message à la Confédération africaine de football (Caf). Pierre Alain Mounguengui a rassuré ses joueurs et le peuple gabonais qu’il n’entend pas croiser les bras. Une action est en vue. « Nous avons regroupé les éléments que nous transmettrons, selon le délai qui est recommandé, dans notre recours. Il existe une commission de discipline au niveau de la Caf, et nous espérons que celle-ci prendra la bonne décision » a-t-il conclu.

 

Avec africafootunited

Source link