À Dakar, les dîners haut de gamme des Tables Pana – Jeune Afrique

Table Pana

Table Pana © DR

Installée à Dakar, Nadia Kopogo est la fondatrice de Table Pana, une résidence qui permet de faire découvrir des chefs cuisiniers sénégalais à travers l’organisation de dîners.


C’est en 2019 que la Française Nadia Kopogo lance Table Pana (« pana » pour « panafricaine »), alors qu’elle est installée à Dakar depuis un an. Concept : l’organisation d’un dîner pour 25 personnes, dans un restaurant branché de la capitale sénégalaise qu’elle privatise ou sur le rooftop de sa maison, au cours duquel les convives découvrent les plats d’un chef cuisinier de la place. Cette native de Bangui, capitale de la Centrafrique où elle a grandi avant de déménager en France à l’âge de 10 ans, dit avoir voulu combler un manque.

« En bonne épicurienne et Parisienne, j’ai très vite déploré l’absence de restaurants aux cartes créées par des chefs locaux. Certes, on trouve le chef Pierre Thiam au Pullman Dakar Teranga ou Tamsir Ndir à l’Institut français, mais ce n’est pas assez. J’ai voulu donner l’opportunité de manger autre chose que de la cuisine française ou internationale mais aussi de découvrir les produits locaux cuisinés différemment », explique cette entrepreneuse de 35 ans, mère de deux enfants.

Chefs en vogue

À Paris, la jeune femme a été à la tête d’une entreprise de restauration cofondée avec sa sœur Clarence Kopogo, une cheffe cuisinière. « Avec notre service traiteur Table Nali (nom des vendeuses ambulantes en langue sango), nous proposions de la cuisine africaine à des particuliers ou alors pendant des festivals comme We Love Green. »



Source link