Plus de 88% des unités de production informelles sont opérationnelles

Selon le document, en dépit du ralentissement de l’activité économique dû à la crise sanitaire, la plupart des unités informelles interrogées sont opérationnelles (88.3%). Toutefois, 9.2% ont arrêté momentanément leurs activités et 2.5% sont fermées définitivement. Les unités du secteur des services autre que le commerce sont les plus touchées par la fermeture temporaire ou définitive.

L’analyse suivant la taille des entreprises permet d’observer que la fermeture temporaire concerne 13% des moyennes entreprises, 9% des micro-entreprises et 6% des petites entreprises. Selon la même source, près de la moitié des Upi ayant arrêté de travailler ont évoqué la covid-19 comme motif de fermeture. Ce taux est plus important dans les services (73%) autre que le commerce.

Parmi les UpiI ayant cessé de fonctionner, 95% sont des petites,3% sont des petites et 2% des moyennes. Avant mars 2020, sept sur dix des Upi ayant changé d’activité principale exerçaient dans les autres services autre que le commerce et 29% dans l’industrie. Du fait de la pandémie, 53% de ces Upi opèrent actuellement dans le commerce, 34% dans les services autre que le commerce et 14% dans l’industrie. En raison de la covid-19, 0,8% des Upi ont changé de local.
Adou FAYE
 

Source link