Macky Sall puise dans la Constitution

Le président Macky Sall a rappelé en Conseil des ministres hier qu’en vertu de l’article 54 de la Constitution, le gouvernement « conduit et coordonne la politique de la Nation sous la direction du Président de la République ». De surcroit, rapporte le communiqué issu de ladite rencontre, « Le gouvernement est une institution collégiale et solidaire » qui bénéficie de la confiance du président de la République et est un collectif au service des populations.

C’est donc, d’après le document, une « Equipe d’attaque » qui doit incarner la vision du chef de l’Etat et sa doctrine à savoir le « Fast Track ». « Chaque ministre, chaque Secrétaire d’Etat, chaque membre du Gouvernement est un pilier déterminant de l’action gouvernementale, un socle indispensable de l’excellence du travail gouvernemental », insiste le président Sall.

Le chef de l’Etat a dès lors, invité le gouvernement à asseoir en permanence, son accessibilité, l’écoute et la prise en charge optimale des aspirations des populations, ajoute M. Sall avant de rappeler que le gouvernement doit maintenir à un haut niveau, les performances sectorielles et interministérielles dans la mise en œuvre des politiques publiques, à la satisfaction de nos concitoyens.

Poursuivant sa communication, il a exhorté les membres du gouvernement de hisser le travail à un niveau de culte et de veiller à chaque instant à l’atteinte des résultats en privilégiant la gestion axée sur les résultats. Macky Sall a indiqué dans la foulée qu’il faudra plus que ne jamais agir avec détermination, méthode, courage et résilience pour faire face aux défis complexes nés des incertitudes liées à la pandémie de la Covid-19.

Par conséquent, le chef de l’Etat confie : « Nous sommes, alors, plus que jamais dans le temps de la transformation et des réformes pour impulser et intensifier, dans tous les secteurs, la relance économique, et assurer la stabilité sociale durable. »
Bassirou MBAYE

Source link