Lutte contre le manque d’eau dans les écoles de Matam : L’Usaid dégage un montant de 1,1 milliard de FCFA

Le gouvernement américain, à travers l’Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid), a accordé un financement de plus de 1,1 milliard de FCfa (2 millions de dollars US) à l’organisation nationale Eau Vive.

Lutte contre le manque d’eau dans les écoles de Matam :  L’Usaid dégage un montant de 1,1 milliard de FCFA
Selon un communiqué de presse de l’ambassade des Etats-Unis à Dakar, ce financement a pour but de remédier à la pénurie d’eau qui frappe les établissements scolaires de Matam, une région située dans le Nord du Sénégal.

«Ndiyam E Ekkolaaji, qui signifie « Eau dans les établissements scolaires » en pulaar, est un projet triennal de l’Usaid dont l’objectif est de favoriser un retour massif des élèves dans les salles de classe pendant cette rentrée scolaire 2020-2021, un contexte marqué par la pandémie de Covid-19 », renseigne le document.

L’accent sera mis sur le lavage des mains, car l’utilisation de savon et de l’eau est l’un des moyens les plus efficaces de prévenir la propagation de la Covid-19.

Selon la même source, soixante-douze (72%) des établissements scolaires de la région de Matam ne disposent pas d’eau. Les fermetures d’écoles dues au manque de dispositifs de lavage des mains et d’approvisionnement en eau représentent un défi sans précédent pour l’éducation et le bien-être des enfants.

Le projet Usaid/Ndiyam E Ekkolaaji permettra de veiller à ce que les enfants restent hydratés, ce qui améliore leur mémoire, leur concentration et leurs facultés cognitives. Elle permettra également de réduire le roulement du personnel enseignant formé.

L’accès à l’eau permettra aux élèves de se procurer cette ressource en moins de temps et plus facilement. Ce temps précieux pourrait ainsi être consacré à l’apprentissage en classe ou aux études à la maison.

La gestion et le financement communautaires des investissements dans le secteur de l’eau seront corrélés à l’éducation à l’hygiène dans les écoles primaires publiques (jusqu’à 60). Le projet démarre en octobre 2020 et se poursuivra jusqu’en octobre 2023.
Adou FAYE




Source link