Les notes de la Cedeao

« Au total, le processus électoral ayant conduit au scrutin présidentiel du 18 octobre 2020, s’est déroulé sans incident majeur. La mission d’observation de la Cedeao à l’élection présidentielle en Guinée est arrivée aux conclusions provisoires suivantes, sur la base de son appréciation de tout le processus électoral, du début jusqu’aux dépouillements dans les différents bureaux de vote », déclare la Mission d’observation électorale (Moe) de la Cedeao en Guinée.

Cette élection présidentielle constitue une étape cruciale dans la consolidation de la paix et la promotion de la démocratie en Guinée, fait-elle savoir avant de signaler qu’elle a été rendue possible par la détermination du peuple guinéen et de tous les acteurs. Ainsi, la mission félicite le peuple guinée et le gouvernement pour les dispositions prises pour la tenue de cette élection.

En particulier, la mission salue la patience, le civisme dont les électeurs ont fait preuve au cours du scrutin. En ce sens, la Cedeao encourage les électeurs à maintenir leur comportement exemplaire jusqu’à la proclamation définitive des résultats provisoires. Elle les exhorte à garder ce sens élevé de la responsabilité et à préserver les valeurs de tolérance et de paix. A l’en croire, le processus électoral d’est déroulé dans la paix conformément à la législation en vigueur en Guinée.

Dans la foulé, la mission lance un appel aux candidats en lice à l’élection présidentielle à respecter les résultats issus des urnes et les exhorte à recourir, en cas de besoins aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral, pour préserver la paix, la stabilité et la démocratie.

Après une évaluation minutieuse des informations transmises à la salle de situation de la Cedeao par les observateurs déployés sur le terrain et après une séance de débriefing avec les observateurs de retour du terrain, la mission a noté entre autres, le climat apaisé qui a prévalu de façon générale tout au long du processus électoral, le début des opérations de vote entre 7h 00 et 8h 45 et achevé entre 19h 00 et 20h, la disponibilité du matériel électoral dans tous les bureaux de vote observés, une présence effective mais discrète des forces de sécurité.

Par ailleurs, la mission suggère à assurer l’accès et la libre campagne des candidats sur toute l’étendue du territoire  guinéen, améliorer le problème d’éclairage observé dans la majorité des bureaux de vote, le manque de professionnalisme d’un certain nombre d’agents de bureaux de vote, caractérisé par la non-maîtrise des procédures de vote, le manque d’harmonisation dans l’interprétation des lois par les agents de bureaux de vote.
Bassirou MBAYE 

Source link