Les importations ressortent à 293,7 milliards de FCFA au mois d’août

Elle explique que cette baisse est imputable à celle des achats à l’extérieur d’engrais (-57,8%), d’autres machines et appareils (-22,9%) et de produits pétroliers finis (-18,7%). Par ailleurs, l’absence d’importation d’huile brute de pétrole au cours de la période sous revue contre 21,5 milliards de FCFA au mois précédent a renforcé cette contraction. Toutefois, cette diminution des importations a été modérée par la hausse des importations de froment et méteil (+84,4%) et de riz (+80,9%).

Comparées au mois d’août 2019, les importations ont connu une baisse de 8,5%. Leur cumul à fin août 2020 s’est établi à 2729,4 milliards de FCFA contre 2748,4 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2019, soit un repli de 0,7%.

Les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les autres machines et appareils (25,7 milliards de FCFA), les produits pétroliers finis (20,9 milliards de FCFA), les métaux communs (15,1 milliards de FCFA), le riz (14,0 milliards de FCFA) et les huiles et graisses animales et végétales (13,0 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal ont été la France (17,8%), la Chine (10,8%), la Turquie (6,5%), l’Inde (5,2%) et les Emirats Arabes Unis (4,5%).

Le solde commercial s’est établi à -144,3 milliards de FCFA au mois de août 2020, contre -159,3 milliards de FCFA au mois précédent. Cette amélioration du solde est expliquée par l’excédent vis-à-vis du Nigéria (+0,6 milliard de FCFA contre -22,0 milliards de FCFA au mois précédent) et de la réduction du déficit vis-à-vis du Brésil (-11,3 milliards de FCFA contre -16,3 milliards de FCFA au mois précédent) et de l’Ukraine (-4,7 milliards de FCFA contre -9,1 milliards de FCFA à la période précédente). Toutefois, la réduction de l’excédent du solde commercial vis-à-vis de l’Australie (+13,1 milliards de FCFA contre +24,6 milliards de FCFA au mois précédent) a creusé le déficit de la balance commerciale. Le cumul du solde, à fin août 2020, s’est amélioré pour s’établir à -1388,6 milliards de FCFA contre -1394,1 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2019.
Adou FAYE

Source link