Les exportations évaluées à 139,5 milliards en septembre 2020

Toutefois, ajoute la Dpee, les exportations d’or brut et de produits halieutiques ont affiché respectivement des hausses de 7,9 mds et 3,7 mds. En glissement annuel, les exportations de biens se sont repliées de 5,8% (-8,5 mds), en relation avec la contraction des exportations de produits alimentaires (-11,3 mds), de produits pétroliers (-7,0 mds) et d’acide phosphorique (-4,0 mds). La baisse des exportations de produits alimentaires est imputable essentiellement aux ventes à l’extérieur de produits arachidiers (-8,7 mds) et de produits halieutiques (-1,5 md). En revanche, les exportations d’or brut, de titane et d’« engrais minéraux et chimiques » se sont accrues respectivement de 5,2 mds, 3,3 mds et 1,5 md.

Concernant les importations de biens, elles sont passées de 293,7 mds au mois d’août 2020 à 356,7 mds en septembre 2020, soit une hausse de 21,5% (+63,0 mds). Cette augmentation traduit le renforcement de la valeur des importations de produits pétroliers (+19,3 mds), de produits alimentaires (+14,0 mds), de « machines, appareils et moteurs » (+4,5 mds), de produits pharmaceutiques (+3,9 mds) et de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » (+2,4 mds).

Quant à  la hausse des importations de produits pétroliers, elle est liée entièrement au renforcement des achats à l’extérieur des produits pétroliers raffinés (+19,3 mds). Les importations de produits alimentaires se sont inscrites en hausse sous l’effet de l’accroissement des achats de riz (+7,0 mds), de « fruits et légumes » (+4,7 mds) et de « froment et méteil » (+3,8 mds). En glissement annuel, les importations de biens ont connu une hausse de 2,5% (+8,8 mds), reflétant principalement l’augmentation de la valeur des achats à l’étranger de produits alimentaires (+30,9 mds) et de produits pharmaceutiques (+5,6 mds). Par ailleurs, les importations de produits pétroliers, de « machines, appareils et moteurs » et de « véhicules, matériels de transport et pièces détachées automobiles » se sont repliées respectivement de 51,6 mds, 17,0 mds et 3,7 mds.
Adou FAYE

Source link