Les dépôts mobilisés par les banques en hausse de 8,1% en juillet 2020

La baisse relevée au niveau des dépôts des Etats et organismes assimilés, des coopératives et groupements villageois et des particuliers a modéré la tendance haussière, indique l’institution.  Qui ajoute que s’agissant du volume moyen hebdomadaire des opérations sur le marché interbancaire, toutes maturités confondues, il s’est établi à 278,8 milliards, en hausse de 17,8% par rapport à juin 2020.
Dans ce contexte, poursuit la « Note mensuelle de conjoncture économique » de la Bceao, les concours de cette dernière aux banques se sont renforcés de 1,3%, en passant de 5.970,9 milliards à 6.050,4 milliards en juillet 2020. A l’en croire, cette situation est intervenue au moment où les banques ont maintenu leurs demandes de liquidités (+0,9%), sur le guichet hebdomadaire (+0,2%) et le guichet mensuel (+2,3%).

Par ailleurs, la Banque centrale confie qu’en ce qui concerne les administrations centrales publiques, leurs recours au marché régional pour la couverture d’une partie de leurs dépenses liées à la crise a accru leurs engagements vis-à-vis des banques. En ce sens, « en variation annuelle, les créances nettes des institutions de dépôt sur l’administration centrale sont ressorties à 2.507,1 milliards en juillet 2020 ». En particulier, martèle enfin la Bceao, les financements sous forme de titres publics se sont accrus de 3.408,3 milliards, en lien notamment avec les souscriptions des banques aux bons Covid-19.
Bassirou MBAYE

Source link