Les actifs extérieurs nets des institutions de dépôt ont augmenté de 14,7%

Selon le document, cette dynamique a été particulièrement soutenue par les mobilisations de ressources extérieures effectuées par les Etats pour faire face à la crise sanitaire, atténuée par la contraction de nouveaux engagements. En particulier, les tirages sur les ressources du Fmi ont induit une hausse de 1.176,8 milliards des avoirs en Dts.

Les autres levées de fonds auprès des bailleurs internationaux et les encaissements de recettes d’exportation par les banques ont également contribué à améliorer le solde des dépôts inclus dans les réserves de change de 337,0 milliards. Ces évolutions, associées aux plus-values des actifs en or (+311,6 milliards), ont entraîné une hausse de 1.921,4 milliards des réserves de change de la Banque Centrale.
Le taux de couverture de l’émission monétaire est toutefois ressorti à 73,7% (-1,6 point), en lien avec l’orientation accommodante de la politique monétaire de la Banque Centrale dans le contexte de la crise sanitaire.

Cette bonne dynamique des réserves a permis de maintenir leur couverture en mois d’importations à un niveau de plus de 6,0 mois, pour un cinquième mois consécutif.
Adou FAYE

Source link