Le taux global de pénétration démographique en hausse de 39 points en 2019

La Bceao souligne que cette situation s’explique principalement par l’augmentation des infrastructures de distribution des services de monnaie électronique au cours de la période sous revue. En effet, explique l’institution, le taux de pénétration démographique des services de monnaie électronique a augmenté, pour ressortir à 94 points de services pour 10.000 adultes en 2019 contre 55 points de services pour 10.000 adultes en 2018.

 La Bceao souligne que les établissements de monnaie électronique utilisent un réseau de distribution de proximité pour offrir leurs services, notamment les boutiques de quartier et les kiosques, qui ne nécessitent pas des investissements lourds. Quant au taux de pénétration démographique des services bancaires, il s’est situé à 1 point de services pour 10.000 adultes, tout comme celui du secteur de la microfinance , affichant ainsi, tous les deux, une stabilité par rapport à 2018. Le taux de pénétration démographique le plus élevé a été observé au Mali, avec 139 points de Services pour 10.000 adultes, suivi de la Côte d’Ivoire (115 points de services pour 10.000 adultes), du Sénégal (113 points de services pour 10.000 adultes), du Bénin (112 points de services pour 10.000 adultes) et du Burkina (110 points de services pour 10.000 adultes).

D’une année à l’autre, la progression la plus significative a été enregistrée au Mali (+83points), suivi du Sénégal (+60points), de la Côte d’ivoire (+55points) et du Burkina (+45points). En revanche, une diminution a été observée au Niger (-5points) et au Bénin (-3 points), du fait d’un repli enregistré au niveau des points de services de monnaie électronique.

Quant au taux global de pénétration géographique des services financiers, il  a également connu une augmentation, pour passer de 111 points de services sur 1.000 km2 en 2018 à 194 points de services sur 1.000 km2 en 2019. Tout comme au niveau du taux de pénétration démographique, cette performance s’explique par les évolutions enregistrées au niveau des réseaux de distribution des services de monnaie électronique. L’analyse par pays fait ressortir une disparité géographique dans la disponibilité des points de services financiers.

Le Bénin, avec 645 points de services sur 1.000 km2 en 2019, enregistre le taux le plus élevé de l’Union. Il est suivi de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, dont la répartition géographique des points d’accès ressort respectivement à 574 et 546 points de services financiers sur 1.000 km2. La Guinée-Bissau, avec 6 points de services sur 1.000km2, affiche une faible performance.
Adou FAYE

Source link