Le taux d’inflation en rythme annuel est ressorti à 3,3% à fin août 2020

Selon l’institution, l’accélération du rythme de progression du niveau général des prix en août 2020 est imprimée notamment par les composantes «Alimentation» et «Boissons alcoolisées», dont la contribution globale à l’inflation totale est ressortie à 2,6 points de pourcentage contre 1,9 point de pourcentage en juillet 2020.

Cette évolution s’explique par l’augmentation des prix des céréales locales au Niger (+51%), au Burkina (+47%) et au Mali (+35%), en rapport notamment avec la baisse de la production agricole au titre de la campagne 2019/2020, couplée à un approvisionnement insuffisant des marchés.

La Bceao renseigne que les ruptures des voies de communication à la suite des inondations observées dans certains pays au cours du mois d’août 2020, pourraient également expliquer ces tensions sur les prix alimentaires.

Le taux d’inflation sous-jacente, calculé en excluant les prix les plus volatils est ressorti à 1,4% à fin août 2020, contre 1,7% à fin juillet 2020. Cette décélération de l’inflation sous-jacente indique que les tensions inflationnistes notées en août 2020 sont essentiellement dues à des chocs d’offre transitoires.
Adou FAYE

Source link