Le solde commercial s’est détérioré de -553,2 milliards de FCFA au 2eme trimestre 2020

Cette détérioration du solde est essentiellement due au renforcement du déficit vis-à-vis de la Chine (-62,9 milliards de FCFA contre -22,4 milliards de FCFA au trimestre précédent) et de la Russie (-38,5 milliards de FCFA contre -28,5 milliards de FCFA au trimestre précédent) et de la réduction de l’excédent vis-à-vis de la Suisse (+24,7 milliards de FCFA contre +58,7 milliards de FCFA au trimestre précédent). Cependant, la réduction du déficit vis-à-vis du Nigéria (-65,2 milliards de FCFA contre -111,7 milliards de FCFA au trimestre précédent) a atténué cette détérioration du solde commercial.

Les termes de l’échange sont ressortis à 1,15 au deuxième trimestre de 2020. Cette amélioration des termes de l’échange résulte de la bonne tenue, notamment des produits des sections « produits minéraux » (1,20), « peaux, cuirs, pelleteries et ouvrage en ces matières » (1,55), « matières textiles et ouvrages » (1,13) et « chaussures et coiffures » (1,12). Toutefois, la détérioration des termes de l’échange des produits des sections « bois et charbon de bois » (0,86), « métaux communs et ouvrages » (0,83 et « machines et appareils » (0,63) a amoindri la compétitivité des produits exportés au deuxième trimestre de 2020.
Adou FAYE

Source link