Le nombre de transferts transfrontaliers intra-Uemoa a progressé de 29,0% à fin 2019

Selon la même source, les transferts transfrontaliers représentent respectivement 1,0% et 4,5% du volume et de la valeur des transactions régionales effectuées. La Côte d’Ivoire, avec environ 9,1 millions d’opérations cumulées en émission et en réception, d’une valeur totale de 471,5 milliards de FCfa, a enregistré les meilleures performances. Elle est suivie du Burkina (7,0 millions pour une valeur de 425,7 milliards de FCfa) et du Mali (4,5 millions pour 197,6 milliards de FCfa).

Ces trois pays concentrent 77,5% et 85,1% du volume et de la valeur des transferts transfrontaliers de l’Union. Les principaux corridors pour les transferts « Orange money » concernent les pays où sont installés les EME Orange, à savoir le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal, mais également le Niger et la Guinée-Bissau, où le Groupe opère en partenariat respectivement avec la Boa et Ecobank.

Avec l’émission des produits « Flooz money » et « Momo », respectivement par les banques en partenariat avec le Groupe Moov et par les EME créés par le Groupe Mtn, les axes Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Niger, Sénégal et Togo sont également exploités.
Adou FAYE

Source link