Le Conseil d’administration autorise de nouveaux engagements pour un montant global de 50 milliards FCFA

Les prêts approuvés portent sur le financement partiel des projets suivants. Il y a le Projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants (ProSeR), Phase 1 en République du Bénin. L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration des productions animales et à la gestion rationnelle des exploitations. Le montant de l’opération est de  10 milliards FCfa. Il y a aussi le Projet de réhabilitation des aménagements hydroélectriques de Sélingué et de Sotuba en République du Mali.

L’objectif du projet est de contribuer à la fourniture régulière de l’énergie électrique à moindre coût. Le montant de l’opération est de 10 milliards FCfa. Le troisième projet porte sur la mise en place d’une ligne de refinancement en faveur de la Banque malienne de solidarité (Bms) dans le cadre du programme de relance des activités des entreprises de l’Uemoa suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Le montant de l’opération est de 10 milliards FCfa. Le quatrième projet est lié à la mise en place d’une ligne de refinancement en faveur de la Banque nationale de développement agricole (Bnda) au Mali, dans le cadre du programme de relance des activités des entreprises de l’Uemoa suite à la crise sanitaire liée à la Covid-19. Le montant de l’opération est de 10 milliards FCfa. Le cinquième projet porte sur la mise en place d’une troisième ligne de refinancement en faveur de Coris Bank International SA (Cbi SA) au Burkina Faso.

La ligne est destinée au refinancement de projets d’investissement productifs dans les secteurs éligibles au financement de la Banque et s’inscrit dans le cadre du troisième programme initié par la Boad et la Kfw visant à soutenir les micros, petites et moyennes entreprises de l’Uemoa en améliorant leur accès aux moyens de financement par le canal du secteur bancaire commercial. Le montant de l’opération est de 10 milliards FCfa.
Adou FAYE

Source link