Des évolutions contrastées au mois d’octobre

La banque centrale confie aussi que les prix des matières premières exportées par les pays de l’Union ont connu des évolutions contrastées au cours du mois sous revue. « Les cours se sont inscrits en hausse par rapport au même mois de l’année précédente pour l’or (+22,6%), le coton (+18,8%), le café (+6,8%) et le caoutchouc (+3,2%) », rapporte la Bceao.  Qui ajoute dans la foulée qu’en revanche, des replis ont été observés au niveau de la noix de cajou (-42,4%) et du cacao (-5,1%).

Par ailleurs, le document fait savoir que les indices boursiers ont également enregistré des évolutions contrastées au cours du mois d’octobre 2020. En effet, explique-t-il, sur un an, ils se sont inscrits en baisse pour le FOOTSIE 100 (- 23,1%), le CAC 40 (-19,8%) et l’EuroStoxx 50 (-17,9%), tandis que des hausses sont notées pour le Nasdaq Composite (+31,6%) et le Standard&Poor’s 500 (+7,6%).

Sur le marché des changes, le texte renseigne que la monnaie européenne s’est appréciée sur un an vis-à-vis du dollar américain (+4,9%), de la livre sterling (+4,7%) et du yen japonais (+1,4%). En revanche, il souligne enfin que le yuan s’est déprécié de 0,5%.
Bassirou MBAYE

Source link