Démarrage des activités du guichet mobile de la plateforme de l’investissement

Ce guichet mobile, selon lui, est une activité conjointe avec les partenaires résidents et non-résidents de la Plateforme de l’investissement avec pour principal objectif de délocaliser la gamme de services offerte par celle-ci de son lieu d’activité habituel à un lieu d’attraction de sa zone de couverture.
 
‘’Il s’agit ainsi de contribuer à l’équité territoriale dans la délivrance de services publics de développement de l’entreprise et de l’accompagnement des investisseurs au Sénégal’’, a-t-il précisé lors de la cérémonie officielle qui s’est tenue au Centre socio-culturel de Saly-Portudal, dans le département de Mbour.
 
Plusieurs porteurs de projets venus de tous les horizons, ainsi que les autorités administratives, politiques, entre autres, ont pris part à la rencontre qui entre dans le cadre de l’opérationnalisation des Plateformes, qui ont pour but principal de renforcer leur visibilité et de rapprocher leurs services auprès des opérateurs économiques locaux présents dans toutes leurs zones de couverture respectives.
 
‘’La dynamisation de l’économie des territoires passe par la réalisation des plateformes de l’investissement et de services dans le but de bâtir des écosystèmes locaux capables de générer plus de valeurs ajoutées et d’emplois locaux’’, a soutenu Mountaga Sy, pour qui , ces Plateformes de l’investissement sont conçues pour améliorer l’offre de service administratif en dehors de Dakar avec une couverture géographique de pôle territoire.
 
Il est prévu de mettre en place cinq dans les zones Sud à Ziguinchor, Centre-Ouest à Saly-Portudal, Nord à Saint louis, Centre à Kaolack et l’Est Kédougou.
 
‘’Aujourd’hui, le Projet de développement du tourisme et des entreprises (PDTE) dans sa sous-composante +Amélioration de l’environnement local des affaires+, appuie la mise en place et l’opérationnalisation jusqu’en 2022 de trois sur ces cinq Plateformes de l’Investissement. Il s’agit notamment de celles des zones nord, sud et centre-ouest’’, a jouté M. Sy.
 
Rappelant que la plateforme nord à Saint-Louis, qui opère déjà, a permis d’accompagner 7 074 entreprises et de répertorier 262 milliards 125 millions 917 mille francs CFA de volume d’investissement dans la zone, le DG de l’APIX a signalé que pour l’année 2020, l’une des priorités de cette composante est d’organiser quatre guichets mobiles et de services aux entreprises dans trois différentes régions couvertes par les Plateformes. 
 
La Plateforme de l’investissement, une réponse aux recommandations du président Sall
 
Le guichet mobile de promotion et de services aux entreprises de la Plateforme de l’investissement s’inscrit dans la dynamique de mise en ‘’application effective’’ d’une des recommandations du président de la République, Macky Sall, selon Mountaga Sy, ajoutant le président Sall avait formulé ces recommandations lors de l’adoption du Conseil présidentiel sur le Programme d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A), tenu le 29 septembre dernier.
 
D’après M. Sy, l’une des recommandations portait sur l’opérationnalisation des Plateformes d’investissements et de service pour bâtir des territoires viables et compétitive en poursuivant l’amélioration continue de l’environnement des affaires partout au Sénégal afin de dynamiser et de faciliter les investissements privés dans les zones éco-géographiques.
 
‘’Lors de ce conseil, dans son discours de clôture, le président de la République a souligné l’importance de redimensionner la priorité accordée à certains secteurs dans le but d’atteindre au plus vite l’objectif de souveraineté alimentaire et sanitaire’’, a souligné le DG de l’APIX, qui rappelle que Macky Sall avait aussi mentionné l’importance qu’il accorde à la protection sociale et à l’accélération des programmes de désenclavement et de développement territorial dans une optique de durabilité et d’équité.
 
Il s’agit d’initier les parties prenantes clés à la construction et à la cogestion d’un cadre de dialogue public privé local et d’améliorer la perception des promoteurs sur le rôle d’animation économique de la Plateforme de l’investissement mais également, sur la mise en synergie des structures d’appui au secteur privé.
 
En plus de la formalisation des entreprises, il est prévu une série de panels avec différends thématiques qui entre dans le cadre de la relance économique à savoir, facilités et incitations aux entreprises en période de covid-19, l’importance de l’aménagement et de la promotion des territoires et la sécurisation de la chaine d’approvisionnement en période de covid-19
 
‘’Un guichet mobile a déjà été organisé avec succès à Matam (nord), du 26 au 28 décembre 2019 et a permis de réaliser 113 formalités administratives (RCCM, NINEA, etc.) et de répondre à plus de 200 demandes d’information’’, a rappelé M. Sy.
 
‘’Nous saluons la présence effective, à nos côtés, d’une vingtaine de structures constitué d’administrations déconcentrées (DGID, ANSD, GREFFE, Direction Horticulture, ministère de la Justice), de structures spécialisées (ADEPME, ASEPEX, BNDE, IPRES, DER, 3FPT, ASPIT, ASPT, SAPCO …) et des collectivités territoriales’’, a-t-il lancé.
 
En synergie, le guichet mobile de formalisation a déjà enregistré une cinquantaine de demande de NINEA et de RCCM qui est en cours de traitement. Il a été remis symboliquement les premiers documents de création d’entreprises reçus, traités et délivrés sur place au premier jour d’activité du guichet mobile de la zone centre-ouest.
 
Serigne Makhtar Fall
 

Source link