Abdoulaye Mbodji passe le témoin à Doudou Kâ

D’emblée, le Directeur général sortant de l’AIBD, en présence du président du Conseil d’administration de l’AIBD, Abou Lô, a remercié ‘’très sincèrement’’ le président Macky Sall pour l’avoir choisi parmi seize millions de sénégalais de ce qui fut le ‘’plus gros projet’’ du Sénégal à l’époque.
 
‘’Il (le président) nous a faits confiance et Dieu sait qu’il y a eu des moments où on a eu des doutes, mais aujourd’hui, le challenge a été gagné’’, a estimé Abdoulaye Mbodji qui a fait observer une minute de silence en l’honneur d’Alassane Ndiaye, directeur général adjoint de l’aéroport décédé.
 
Ayant œuvrer pour que l’AIBD soit géré à l’image des autres aéroports du monde, M. Mbodji pense que sa gestion doit être ‘’saine et rigoureuse’’, parce qu’aujourd’hui, c’est la concurrence partout.
 
‘’Je suis ingénieur en génie-civil sorti de l’école polytechnique de Thiès, Doudou Kâ est ingénieur en génie-civil des ponts et chaussées de Paris. Mais, ce qu’il a en plus de moi, c’est que c’est un expert-financier’’, a-t-il fait valoir.
 
Soulignant qu’aujourd’hui la construction de l’aéroport est finie, il reste maintenant à bâtir un aéro-city, un institut aux métiers aéroportuaires, un centre de maintenance aéronautique, entre autres choses qui demandent des ‘’négociations féroces’’ en termes de partenariat public-privé, de finances et ‘’Doudou Kâ est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut’’.
 
‘’AIBD a été d’abord le bébé de Doudou Kâ qui fait partie des initiateurs de cet outil redoutable qui est la +Redevance pour le développement des infrastructures aéroportuaires+ (RDIA), qui est ce moyen de financement, en dehors de l’Etat et qui allège l’Etat. Doudou Kâ fait partie des penseurs’’, a signalé Mbodji qui reconnait que le président Macky Sall ne s’est pas trompé en le portant à ce poste de DG de l’AIBD.
 
Le DG entrant, Doudou Kâ a dit tout son engagement à travailler pour mériter la confiance du Chef de l’Etat, ajoutant que son profil technique et son parcours professionnel l’imposent de prendre cette charge comme une ‘’nomination de mission’’ placée sous le signe du ‘’Fast-track’’, pour ‘’ajuster et accélérer’’ le développement de la métropole aéroportuaire de Diass comme emblème de l’émergence du Sénégal.
 
‘’J’entends ainsi œuvrer au renforcement des nombreux acquis légués par mon grand-frère, Abdoulaye Mbodji, mon prédécesseur émérite, un collègue que nous ingénieurs en génie-civil du Sénégal considérons comme une référence parmi nos anciens’’, a-t-il fait noter, saluant l’engagement méritoire avec lequel Abdoulaye Mbodji s’est acquitté de sa mission à l’AIBD.
 
‘’Non seulement vous avez conduit avec succès l’achèvement de ce magnifique bijou, ce qui était loin d’être évident en 2012 et 2013, mais encore, vous avez réussi, avec le concours de l’Etat, de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), de l’Agence des aéroports du Sénégal (ADS) et de nos différents partenaires, à assurer les transferts des activités de l’aéroport international Léopold Senghor à l’AIBD, sans interruption aucune’’, a salué M. Kâ.
 
Serigne Makhtar Fall
 

Source link