Ziguinchor : Ce qu’on sait de l’attaque à main armée à Boutoupa Camara Kounda

Une dizaine de jeunes ont été la cible de tirs à balles réelles, le mardi à Boutoupa Camara Kounda, dans la région de Ziguinchor. Certains ont été portés disparus. Des tirs qui, selon plusieurs sources, proviennent d’éléments supposés appartenir au Mouvement des forces démocratique en Casamance (MFDC) établis près de la frontière avec la Guinée Bissau. L’armée y mène des opérations de sécurisation pour retrouver les jeunes disparus.

La peur s’est emparé des populations de la commune de Boutoupa Camara Kounda réveillées par des tirs nourris de balles réelles lancés par des éléments armés supposés appartenir au mouvement du MFDC. Selon des sources concordantes, la dizaines de jeunes, cible de l’attaque des éléments armés ont violé un espace de la forêt classée de Blaze qui abriterait plusieurs positions du mouvement MFDC.

Victimes

Selon aussi des sources qui se sont confiées à Rfm, les jeunes de Boutoupa qui ont été la cible des éléments armés s’étaient rendus dans cette zone très peu fréquentée pour tenter de retrouver un jeune du village de Gnadiou dont on n’a pas ses nouvelles depuis quelques jours.

Dernières nouvelles ?

Au dernières nouvelles, seuls 9 sur les 11 jeunes ont réussi à s’échapper aux attaques des éléments armés. Deux d’entre eux sont toujours introuvables.

Armée

L’armée mènerait en ce moment des opérations de sécurisation dans la zone pour ramener le calme. Les proches de certains de ces jeunes qui ont réussi à s’échapper aux tirs nourris des éléments armés racontent que la plus part d’entre eux sont présentement plongés dans une profonde psychose.

Source link