Touba « écarté » du nouveau gouvernement : S. M. B. Dieng prone des actions « immédiates »…(Audio)

Le président de la République a mis sur pied le 1er novembre dernier, un nouveau gouvernement de 33 ministres et 4 ministres d’Etats. Au sein de cette nouvelle équipe, ne figure aucun cadre de Touba. Une affaire qui n’a pas plu à Serigne Modou Bouss Dieng qui “exige des actions immédiates” des populations de la ville sainte.

La colère du coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (CIFAR) tient à ce que le chef de l”Etat aurait confié un jour à Moustapha Diakhaté – ce dernier lui ayant remis la liste des cadres du département de Mbacké – que personne n’est instruit à Touba. “C’est des propos extrêmement dangereux, séparatistes, révoltants mais aussi discriminatoires venant de monsieur le président de la République“, a clamé le religieux dans un entretien téléphonique à Senego.

Touba invitée à prendre des actions immédiates

Et dire qu’il y a assez de pays qui s’embrasent en raison de propos du genre tenu par le locataire du Palais de Roume. “Si les propos tenus par Moustapha Diakhaté – et les images sont là -, cela exige des actions immédiates, extrêmement urgentes de la population de Touba (…)“, a martelé Serigne Modou Bouss Dieng ajoutant que Macky Sall est un ennemi de Touba.

Nominations

Le jeune marabout de critiquer les nouvelles nominations “discriminatoires” du chef de l’Etat. “Il a commencé par nommer trois ministres à Podor, ensuite à Matam, il en a le droit. Mais il n’a pas le droit d’insulter une communauté, une confrérie ou une ville“, dit-il.

Source link