Tivaouane Peulh : J A S solidaire de toute initiative de résolution de la crise

La polémique s’enfle sur l’indemnisation des 1796 propriétaires de parcelles de terrain à Tivaouane Peulh“, constate Moulaye Camara. Le Président du mouvement “J’aime le Sénégal” a tenu à alerter, dans un communiqué parvenu à Senego. Et souhaite ainsi participer, “activement” à trouver une solution définitive à ce problème.

Craintes…

“Le passage de la Vdn a obligé l’État, avec l’acharnement et l’engagement du collectif en charge de la défense des intérêts des populations, à proposer de manière légitime une batterie de mesures compensatoires. Le retard constaté et la remise en question de certains acquis posent problème même s’il faut reconnaître que la partialité, des solutions préconisées, laissait planer des craintes majeures“, rappelle Moulaye Camara.

Il urge d’ouvrir des négociations sérieuses…

Aujourd’hui, en octroyant 20 hectares, l’État laisse en rade la moitié des victimes. Ce qui importe et nous le demandions vivement, c’est qu’il y ait une solution définitive à ce problème. Il est possible de trouver une assiette foncière capable de reloger toutes les victimes. Il urge d’ouvrir des négociations sérieuses pour parer à tout débordement de ce mouvement d’humeur enclenché et que les assurances du Ministre de l’intérieur, Aly Ngouye Ndiaye, avaient fini d’apaiser la situation“, poursuit le leader du mouvement “J’aime le Sénégal”.

En faveur d’une résolution définitive…

Aussi, Moulaye Camara estime, qu’”actuellement, vu que la situation se détériore, il est impératif de renouer le fil du dialogue. A l’heure où le Président prône et accélère le programme des logements sociaux, le Mouvement J’Aime le Sénégal trouve regrettable que d’honnêtes citoyens qui ont acquis, de manière laborieuse, leurs terrains se voient persécutés de cette manière. De manière solidaire, J.A.S participera activement à toute initiative en faveur d’une résolution définitive de ce problème“.

Source link