Revue Presse : Les quotidiens rejouent la qualif’ des Lions à la Can à la Une

La qualification du Sénégal pour l’édition 2022 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et la “fatwa” de Touba contre l’émigration irrégulière comptent parmi les sujets les plus en exergue dans la livraison de lundi de la presse quotidienne, les sujets politiques faisant traditionnellement partie du décor quotidien des journaux.

Le Sénégal est devenu le premier pays à se qualifier officiellement sur le terrain pour la prochaine CAN, après sa victoire dimanche sur la Guinée-Bissau à domicile, 0-1, grâce à un but de sa star Sadio Mané.

“Le Sénégal, premier pays qualifié à la CAN 2022”, relève le quotidien L’As, de même que Lii quotidien, qui revient également sur cette qualification officiellement actée par la victoire acquise aux dépens des “Djurtus” de la Guinée-Bissau.

Tribune prend date en affichant : “Le Sénégal y sera”. “Avec quatre victoires en autant de sorties, le Sénégal a assuré, bien avant terme, sa qualification à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de Cameroun 2022”, indique Walfquotidien.

“Leader du groupe I, le Sénégal a décroché hier sa qualification après sa victoire sur la Guinée-Bissau (1-0). Victorieux à l’aller (2-0), les Lions deviennent la première équipe à se qualifier et s’offrent ainsi une 16e participation en phase finale de CAN”, souligne le journal Le Quotidien.

Au-delà de la qualification, les journaux saluent la prestation de Sadio Mané, grand artisan de la victoire du Sénégal avec son but marqué dans les 10 dernières minutes de la rencontre.

“Les Lions ont été délivrés par Sadio Mané qui a surgi à la 82e minute pour marquer le but de la victoire synonyme de qualification avant la lettre”, à deux journées de la fin de ces qualifications, écrit Sud Quotidien.

“Sadio Mané dépose les Lions au Cameroun” et “égale El Hadj Diouf avec 21 buts en sélection”, note Vox Populi. “Un Sadio tombeur de record qualifie les Lions à la CAN 2022”, renchérit L’Observateur dans le même esprit.

“Encore porté par Sadio Mané, rapporte ce journal, les Lions ont dominé les Djurtus (1-0) pour la deuxime fois en quatre jours, hier à Bissau, et se qualifient pour la CAN 2022. Avec sa réalisation, l’attaquant de 28 ans entre davantage dans la légende”.

Le football n’est toutefois pas le seul sujet en exergue, la recrudescence de l’émigration irrégulière occupant la plupart des quotidiens avec la “fatwa” prononcée contre ce phénomène par le khalife général des mourides Sergine Mountakha Mbacké.

“Touba serrmone les candidats au périlleux voyage”, annonce L’As. “Barça wala barsax, c’est haram”, affiche Vox Populi, citant Serigne Mountakha Mbacké selon qui “c’est un suicide de s’adonner à de telles pratiques”.

Le Soleil rend avec d’autres termes la “fatwa” du guide des mourides, une des principales confréries musulmanes sénégalaises : “Braver l’océan jusqu’à y périr est un suicide”.

“Touba pour l’abandon du voyage +suicidaire+”, indique Sud Quotidien. “Serigne Mountakha dit non”, insiste le quotidien Enquête. “Ne plus prendre de pirogues pour se rendre en Europe, c’est l’injonction du khalife général des mourides aux jeunes talibés et à ceux de la Oumma islamique. Il considère un tel acte comme un suicide”, lit-on dans les colonnes de ce journal.

Par la voix de son porte-parole Serigne Bassirou Mbacké, le khalife général des mourides “considère ces actes comme suicidaires et bannis par la religion musulmane”, rapporte le journal Le Quotidien.

Pour le reste, les sujets politiques sont en vue, plusieurs journaux se faisant l’écho d’une sortie de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, qui a récemment rejoint la majorité au pouvoir.

“Nous avons retrouvé notre complicité”, dit M. Seck en évoquant ses rapports avec le président Sall dans des déclarations rapportées par le quotidien Le Soleil.

“La catégorie infime qui estime que ces retrouvailles n’auraient jamais dû avoir lieu parle pour ses intérêts et non pour le Sénégal”, ajoute M. Seck dont les propos sont cités par le même journal.

Libération répète la même déclaration du président du conseil département de Thiès à l’encontre de ses détracteurs : “Ils ne parlent pas pour le Sénégal…”.
Source APS

Source link