Passeport diplomatique : Le « chef de protocole » du ministre de la Justice condamné

Aboubakry Sarr a révélé au juge qu’il était le chef de protocole du ministre de la Justice, il y a de cela 1 an. Et malgré l’insistance du juge, il n’a pas voulu entrer dans les détails.

Interpelé à la barre, il explique: « j’ai été induit en erreur par le gars qui m’a dit qu’il avait ce quota. C’est lui qui devait confectionner les passeports. C’est à l’issue de ça que je me suis rapproché de lui pour lui dire que j’avais ce quota », a-t-il relaté avant que le procureur Malick Dia ne sollicite l’application de la loi contre lui, rapporte le journal “Les Echos”.

Conseils de la défense, Mes Emmanuel Diatta et Abdou Gningue ont demandé une application bienveillante de la loi à l’endroit de leur client, après avoir plaidé coupable sur les faits. Au final, le tribunal l’a déclaré coupable et lui a infligé une peine de 3 mois assortis du sursis, en sus des intérêts civils de la victime qu’il a réservés.

Le prévenu a été jugé pour les faits d’escroquerie au préjudice de la partie civile Assane Fall. En effet, le sieur Sarr avait promis un passeport diplomatique à sa victime.

Source link