Nouveau gouvernement : « Une tentative de justifier un nouveau coup contre le pays », selon l’ACT

L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) a considéré le nouveau gouvernement de Macky Sall telle une tentative de justifier un nouveau coup contre le Sénégal. Au demeurant, Abdoul Mbaye et Cie ont estimé le maintien de Malick Sall comme une déclaration de guerre ouverte aux magistrats et à l’esprit de justice. Aussi, arguent-ils, le retour d’Idrissa Seck et la nomination de quelques uns de ses protégés prouve le deal tant chanté depuis quelques temps.

Texte in extenso 

Nouveau gouvernement de 33 ministres et 3 ou 4 secrétaires d’état.
“Gouvernement d’ouverture” un discours préliminaire pas très utile. Une tentative de justifier un nouveau coup contre le pays. Le maintien de Malick Sall est une déclaration de guerre ouverte aux magistrats et à l’esprit de justice. Le maintien de toutes les valeurs faibles du précédent gouvernement montre si besoin en était un manque de considération au peuple et une volonté de rester dans l’immobilisme.

Mansour Faye et Idrissa Seck

Même Monsieur oryx est maintenu. Il est urgent de ne rien changer. La montagne aura accouché d’une souris à nouveau. Pauvre de nous. Le retour d’Idrissa Seck et la nomination de quelques uns de ses protégés prouve le deal tant chanté depuis quelques temps.

Dialogue national 

Tout ça pour ça. Le dialogue national a été le prétexte d’une nouvelle forfaiture. Les participants devraient se sentir trahis. Les Sénégalais le sont beaucoup plus tant la cosmétique a une fois de plus permis une nouvelle forme de maquillage.

Source link