Nigéria: L’ONU condamne les assassinats commis par l’armée à Lagos

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a fermement condamné l’usage excessif et disproportionné de la force par les forces armées nigérianes à Lagos qui ont fait plusieurs morts dans la soirée de mardi.

Informations….

Des informations rapportées par la presse font état de plusieurs morts et de nombreux blessés lors des violences qui ont eu lieu dans la capitale économique nigériane. Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a condamné mercredi dans un communiqué cette violente escalade. Il a exprimé ses condoléances aux familles endeuillées et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Victimes…

« Si le nombre de victimes lors de la fusillade d’hier au point de péage de Lekki à Lagos n’est toujours pas clair, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un cas de recours excessif à la force, entraînant des exécutions illégales à balles réelles, par les forces armées nigérianes », a déclaré mercredi Mme Bachelet dans un communiqué.

Rapports…

« Les rapports selon lesquels les caméras de surveillance et l’éclairage ont été délibérément éteints avant la fusillade sont encore plus inquiétants car, s’ils sont confirmés, ils suggèrent que cette attaque déplorable contre des manifestants pacifiques était préméditée, planifiée et coordonnée », a souligné la Haute-Commissaire.

Par la voix de son porte-parole, M. Guterres, a appelé à mettre fin aux brutalités et aux abus policiers signalés. « Le Secrétaire général exhorte les forces de sécurité à agir à tout moment avec la plus grande retenue tout en appelant les manifestants à manifester pacifiquement et à s’abstenir de toute violence », a déclaré son porte-parole.

Source link