Migrants interpellés à Kébémer : 5 des 19 candidats déférés au Parquet

Cinq (5) des dix neuf (19) candidats à l’émigration clandestine arrêtés par la gendarmerie de Kébémer ont été déférés au Parquet. Les cerveaux de ces opérations sont traqués selon le commandant de la compagnie de Louga. Il exhorte les populations à collaborer avec les forces de sécurité et de défense.

Toutes les personnes interpellées au cours de cette opération sont des candidats à l’émigration.  Un coup de filet réussi grâce au renseignements. “Lorsqu’on a eu des renseignement qu’il y a des gens qui s’apprêtent à monter une opération consistant à  faire voyager des gens par la voie maritime, on a mis en place ce dispositif-là. Depuis la gare routière de Saint-Louis, on a identifié des gens qui avaient la charge de chercher ou bien de louer des taxis et de les mettre à la disposition des candidats” , a déclaré sur Rfm,  Ablaye Ba, Commandant de la compagnie de la gendarmerie de Louga.

Origines des candidats

Selon M. Ba, la majorité des gens interpellés viennent de Saint-Louis. Et de noter que les autres viennent de Dakar, de Kaolack, de Koki, de Podor et un Guinéen.

Déferrement

Il y a 5 parmi eux qui sont déférés dont les 4 chauffeurs et 1 des candidats à l’émigration qui présente des indices qu’il fait partie des passeurs, a notamment révélé le commandant.

Populations

Il appelle les populations à signaler tout fait suspect qui peut renseigner les éléments de la gendarmerie pour lutter contre l’émigration irrégulière.

Source link