Manifestants Guinéens menacés: Me El Hadj Diouf « renvoie » le Préfet de Dakar à ses cours (Senego TV)

“Les sanctions peuvent aller jusqu’à la reconduction aux frontières”.  Tel est l’avertissement du Préfet Alioune Badara Samb, rappelant à l’ordre les Guinéens de Dakar  à propos des manifestations spontanées. Avocat de Cellou Dalein Diallo, Me El Hadj Diouf a qualifié de ridicules ces propos et contraires au droit communautaire. 

Le Guinéen de la Cedeao, il est chez lui au Sénégal

Selon Me El Hadj Diouf, les Guinéens, les Maliens, les Sénégalais, les Nigérians dans l’espace Cedeao sont chez eux. “Vous ne pouvez expulser un Guinéen parce que c’est un Sénégalais. Vous ne pouvez pas expulser un  Sénégalais parce que c’est un Sénégalais, il est chez lui. Le Guinéen de la Cedeao, il est chez lui au Sénégal”, a-t-il fait savoir face à la Presse, ce vendredi, avec la communauté guinéenne à Dakar.

Le Droit Communautaire

L’avocat qualifiant ces propos de ridicules, renverra le Préfet de Dakar Alioune Badara Samb à ses cours de droit communautaire. “C’est mon ami, mais cette idée-là, elle est saugrenue. Cette décision est erronée, illégale et viole une loi communautaire, supranationale de la Cedeao. M. le préfet ressaisissez-vous !”. 

Regardez ! 

Source link