Guy Marius Sagna traite Abdou K. Fofana de ministre « des démolitions et des déguerpissements »

Le secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France dégage) s’est fendu d’un post ce vendredi 16 octobre, pour dénoncer  la gestion du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène Publique. Selon Guy Marius Sagna, Abdou Karim Fofana excelle dans le “délogement”. Cause de l’augmentation de l’émigration irrégulière. L’activiste invite les Sénégalais à sortir “solidairement” dans la rue avant qu’ils ne soient sortis dans la rue. 

Texte in extenso

Monsieur Abdou Karim Fofana, ministre de l’urbanisme, du logement et de l’hygiène publique, est certainement un bon fils, assurément un bon époux, j’en suis persuadé un bon père.
Mais en tant que ministre, il faut avouer qu’il est le ministre des démolitions de maisons, des déguerpissements de familles, de la chasse aux marchands ambulants sans mesure d’accompagnement.

Emigration irrégulière

Quelle est d’après vous sa contribution à la recrudescence de l’émigration irrégulière ?
Il ne règle pas les anciens déguerpissements, il les augmente. Il loge très peu de citoyens. Il excelle dans leur délogement.

Déguerpissement

Déguerpissement à Claudel, déguerpissement à Terme Sud, déguerpissement à Tivaouane peulh, menace de déguerpissement à Darou Salam Extension, menace de déguerpissement à Kounoune…
Depuis qu’il est là l’émigration irrégulière a augmenté. Il n’est pas seul responsable. Le ministre “communiste”, ministre du travail aussi y contribue.

Macky Sall

Le président de la république, monsieur Macky Sall woyof signature, qui signe APE, qui laisse entrer Auchan et Carrefour, qui donne à l’UE, aux turcs…plutôt qu’aux entreprises sénégalaises est le père de l’émigration irrégulière.
Ils ont annoncé “cleanning day”, nous avons vu nettoyage humain. Ils ont dit Zéro déchets. Nous avons l’impression que pour eux les déchets ce sont les citoyens sénégalais pauvres, sans soutien, anonymes qu’ils jettent hors de leurs maisons.
Aux citoyens sénégalais, nous devons tous solidairement sortir dans la rue sinon ils nous sortiront tous dans la rue. Chacun son tour.

Source link