Guinée : Massacre de Zogota,la CEDEAO condamne l’ Etat guinéen à une lourde amende

La cour de justice de la Cédéao a donné son verdict dans l’affaire du massacre du village de Zogota en 2012. La sanction est lourde.L’Etat guinéen a été déclaré coupable d’homicides et d’actes de torture lors de la répression d’une manifestation qui avait fait six morts indique Koaci online

 

L’affaire remonte à la nuit du 3 au 4 août 2012 lorsque les forces de sécurité guinéennes ouvrent le feu sur des villageois qui protestaient depuis plusieurs jours contre la politique de recrutement du groupe minier brésilien Vale-BSGR, l’accusant de privilégier les membres de groupes ethniques extérieurs à cette zone de Guinée forestière.

Six personnes tombent sous les balles de la police. Saisissant la cour de justice de la CEDEAO,les plaignants avaient également accusé la compagnie minière de complicité, notamment d’assassinat, affirmant qu’elle a fourni des véhicules et du carburant aux forces de sécurité.

Dans sa décision rendue ce mardi à Abuja , la Cedeao a déclaré que l’Etat guinéen disposait d’un délai de six mois pour payer aux ayants droit des six personnes tuées 5 milliards de francs guinéens (430.000 euros) chacun, ainsi que 3 milliards (260.000 euros) à 15 autres victimes de cette répression, qui avaient porté plainte auprès de cette Cour pour traitements inhumains et détention arbitraire.

Réagissant à cette condamnation, le gouvernement guinéen a affirmé ne pas comprendre une telle décision. « L’Etat guinéen se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux pour rétablir la vérité des faits. «  fait savoir Maître Lancinet Sylla, avocat de l’ Etat

Source link