Emigration clandestine : Cheikh Tidiane Dièye exige la suppression du Cese et du Hcct

Le coordonnateur de la plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Begg, Dr Cheikh Tidiane Dièye demande la suppression du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et du Haut Conseil des Collectivités Térritoriales (Hcct) dont les budgets sont de 17 198 milliards FCFA pour venir en aide aux jeunes qui périssent dans l’océan.

Suppression du Cese et Hcct…

“Quand un pays prend l’eau et que sa jeunesse sombre, faute de confiance, d’espoir et de perspective, l’éthique de responsabilité commande aux dirigeants de mettre un terme à tous les gaspillages en supprimant les agences et institutions n’ayant pas un effet direct dans la vie quotidienne des populations. Le budget cumulé du CESE et du HCCT est de 17.198 milliards FCFA”, propose Cheikh Tidiane Dièye.

Restaurer l’image et la réputation balafrées…

Selon le coordonnateur de la plateforme Avenir Senegaal Bi Ñu Begg, avec une telle somme et une équipe de gens compétents et vertueux, on peut sauver, à coup sûr, la jeunesse du grand naufrage et restaurer l’image et la réputation balafrées de notre pays qui apparaît partout comme le pays où les jeunes préfèrent mourir loin plutôt que d’espérer chez eux.

Grande concertation nationale…

“Voilà pourquoi nous venons de rater un grand tournant de notre histoire. Le salut de la jeunesse doit faire l’objet d’une grande concertation nationale. C’est en ce moment le seul dialogue qui vaille, loin de tout calcul politique. Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps ni attendre des autres les solutions que nous sommes les seuls à pouvoir trouver”, déclare-t-il.

Source link