Décès de Sindika Dokolo, époux d’Isabel dos Santos, « femme la plus riche d’Afrique »

La nouvelle a secoué le continent africain ce vendredi. Sindika Dokolo, le mari congolais de « la femme la plus riche d’Afrique », selon le magazine Forbes, la milliardaire Isabel Dos Santos, fille de l’ancien président angolais, est décédé accidentellement à Dubaï, selon un communiqué publié par sa famille vendredi.

« La famille Dokolo, sa femme, ses enfants, sa mère, son frère et ses sœurs ont la plus profonde tristesse et une immense tristesse d’annoncer le décès de Sindika Dokolo, survenu le 29 octobre 2020 à Dubaï. Nous remercions tous ceux qui ont exprimé leur sympathie et leur gentillesse et qui partagent notre chagrin », peut-on lire sur le compte twitter du défunt.

L’homme d’affaires, collectionneur d’art africain et opposant congolais Sindika Dokolo, 48 ans, est mort d’un accident de plongée à Dubaï, d’après les messages de condoléances et les hommages qui lui ont été rendus en RDC.

Des messages de condoléances ont été envoyés dès jeudi soir, sur le compte twitter d’Isabel Dos Santos, en commentaire d’une photo du couple postée jeudi à la mi-journée.

Élégant, d’allure juvénile, mi-dandy, mi-éternel étudiant, Sindika Dokolo était marié depuis 2002 avec Isabel Dos Santos, l’ex-présidente de la société pétrolière publique Sonangol (juin 2016-novembre 2017) dans les dernières années du long règne de son père José Eduardo Dos Santos en Angola. Une fuite de 715 000 documents exploités par un consortium de 120 journalistes a révélé que le couple avait accumulé frauduleusement une fortune de plus de deux milliards de dollars. Ce qu’il a toujours nié.



Source link