Côte d’Ivoire: « L’ordre constitutionnel exige que Ouattara renonce à un 3ème mandat », Guillaume Soro

L’ordre constitutionnel en Côte d’Ivoire exige que M. Ouattara renonce à un 3ème mandat, selon l’ancien Premier ministre, Guillaume Soro. D’après lui, la constitution du 8 Novembre 2016, en son article 55 limite strictement les mandats à 2. Exactement comme l’article 66 de la constitution du Ghana que nul ghanéen n’oserait interpréter autrement.

Viol de la constitution

“Ceux de la communauté internationale qui refusent d’y voir le viol de la constitution ont tort. Ils ont tort de n’avoir pas eu le courage politique de dire à leur allié Ouattara qu’une République, ça se respecte. Pudiquement réfugiés derrière la notion de non-ingérence les jours pairs, ils font les volubiles les jours impairs”, déclare Guillaume Soro.

Une jeunesse qui a soif de démocratie

Pour M. Soro, la population ivoirienne compte près 70% de jeunes. C’est cette jeunesse qui a soif de démocratie. Et c’est elle qui est en lutte en Côte d’Ivoire et que M. Ouattara n’hésite pas à massacrer. Hélas le décompte macabre continue. Tant que cette vérité ne sera point reconnue, tout dialogue ne sera que chimérique.

Source link