Cheikh Tidiane Gadio reste député et Envoyé spécial de l’OIF au Mali (communiqué)

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le service de presse du Mouvement Panafricain et Citoyen – Luy Jot Jotna souligne que l’honorable député Cheikh Tidiane Gadio, leader dudit mouvement entend rester député, en même temps qu’il s’acquittera de ses charges d’Envoyé spécial de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) au Mali.

Le service de communication du mouvement “Luy Jot Jotna” a jugé utile d’apporter cette précision suite à un article paru ce vendredi 9 octobre dans un journal de la place. Dans l’article en question, le journaliste rappelle que : le règlement de l’Assemblée nationale n’autorise pas “le cumul de fonctions”. Cet éclaircissement intervient suite à la désignation du député Cheikh Tidiane Gadio comme Envoyé spécial de l’OIF au Mali.

Or, dans le communiqué parvenu à notre rédaction, signé du mouvement Luy Jot Jotna , il est écrit “la station d’Envoyé spécial d’une organisation internationale n’est pas une fonction”. Ce choix, selon les auteurs du communiqué, ne pourrait en aucun cas venir entraver les fonctions du député Gadio, par ailleurs troisième vice président de l’Assemblée nationale. Selon toujours le texte un “envoyé spécial est une mission et non une fonction”.

En vertu de toutes ces considérations, il est précisé que “Gadio est un député du peuple sénégalais et entend le rester. En même temps, il est un Envoyé spécial de l’OIF au Mali et entend exécuter sa fonction et sa mission avec rigueur et foi en l’Afrique”.

Source link