CESE : « Le Sénégal compte bien traiter son statut d’ancienne Présidente… »

Madame Aminata Touré n’est plus officiellement à la tête du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Ce, depuis l’installation de son remplaçant Idrissa Seck jeudi dernier. Mais son futur devra toujours se conjuguer avec cette institution qu’elle a dirigée pendant 15 mois, nous dit le quotidien national “Le Soleil”.

D’après la source, “le Sénégal compte bien traiter son statut d’ancienne Présidente du Cese comme il le fait avec ses prédécesseurs“. Et c’est le chef de l’Etat Macky Sall qui avait institué un honorariat dans un décret signé, le 17 avril dernier.

Les avantages…

Mimi Touré va désormais bénéficier d’un certain nombre d’avantages, en vertu de l’article 3 dudit décret. Soit une indemnité de représentation de 4 millions 500 mille FCFA net/mois, un véhicule de fonction avec laissez-passer permanent, un chauffeur particulier, une dotation mensuelle de carburant de 500 litres, et un agent de sécurité rapproché.

Bénéficiaires…

Aussi, en tant que présidente honoraire du Cese, elle pourra être invité aux cérémonies officielles de la République auxquelles elle prendra rang et place, selon les prescriptions protocolaires. Un décret qui concerne, donc, Aminata Touré, Aminata Tall et Famara Ibrahima Sagna, jusque-là les seuls, encore en vie sur les dix (10) personnalités du pays qui se sont succédé à la tête du CESE.

Source link