Caricatures  »provocatrices » : Oustaz Alioune Sanké et Babacar Thiam tirent sur Macron (Senego Tv)

En réponse à la sortie d’Emmanuel Macron, qui a tenu des propos jugés indécents contre l’islam et le prophète Muhammad (Psl) suite à l’assassinat du professeur Samuel Paty, mort décapité vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), Oustaz Alioune Sanké et Babacar Thiam étaient à Senego ce Lundi, pour fustiger l’attitude du président français et appeler au boycott des produits de la France.

L’affaire rouvre le débat sur les liens entre religion et liberté d’expression. Pour rappel, dans une déclaration aux médias, Macron a fait savoir que la France ne retirera pas les “caricatures” provocatrices. Des propos qui ont provoqué une vague de colère dans le monde islamique souligne AA online

Le prophète (Psl), une lumière divine

En colère contre ses propos jugés insensés et négationnistes d’un Islam incompris par l’Occident. Oustaz Alioune Sanké et Babacar Thiam monte au créneau pour rappeler Macron à l’ordre. ” Le prophète Mouhammad (Psl) est une lumière divine, envoyé par Allah, une miséricorde pour l’Humanité toute entière. Donc nous condamnons la sortie exagérée  de Macron, un ennemi de l’Islam.” confie Oustaz Babacar Thiam au micro de Senego.

Source link