« Apr, le seul parti qui creuse la tombe de ses militants en signant par décret leur… »

Apr, le seul parti politique qui creuse la tombe de ses militants en signant par décret leur certificat de mort…

Mal nommé, c’est augmenté le malheur au monde. Et quand l’essentiel est en danger , s’opposer devient un devoir. L’Apr enterre des vivants (sa jeunesse) déterre des cadavres ( anciens taupes et des tigres 🐅 en papillés).

Halte à la spoliation politique et au saupoudrage des militants.

Monsieur le président depuis 2007 avec les manipulations wadistes sous la coupole des scorpions au palais, de jeunes vierges politiquement se sont accommodes avec abnégation et loyauté pour vous servir sans faille.

Monsieur le président, nous savons que les princes :<< les princes dominent leurs sentiments pour honorer leur devoir . Les autres baissent leur nuques et acceptent en silence un sort qui les taraude et les moleste. Voilà schématiquement le règlement intérieur de notre parti avec ses clivages insensés. Je ne m’y soumettrais point. C’est un personnage romanesque qui parle. Elle s’appelle Aïssatou. Dans une si longue lettre de Mariama bas, elle lance un cri de cœur à travers une lettre digne et pathétique qu’elle adresse au mari qu’elle quitte pour l’unique but de préserver son honneur. Mariama Ba dénonçait ainsi, avec sincérité futuriste, le despotisme sociale qui naît toujours de l’ordre partisan ou des privilèges paradigmatique. Dans cette lettre d’adieu.

Aïssatou se dépouille de son amour pour refuser, au nom de la dignité, de naissance de se soumettre à un ordre social qui dénude la personne humaine de son honneur uniquement pour une question d’argent, de privilège ou de pouvoir. Malheureusement, c’est ce drame que vit la classe politique sénégalaise empestée par cette honteuse transhumance qui défigure tout le jeu politique sénégalaise en le rendant monstrueux avec ces renégats que Macky Sall adoube sans savoir que, pour les sénégalaises, ils sont abominables.

Monsieur le président vos Ministres et DG gèrent par ethnie, camaraderie ou par lobbies ; l’éminent président poète nous avez légué : La politique est ennemie de la famille quant la politique entre dans la famille, ce denier sort par la fenêtre. La transhumance est maladie infantile qui représente la rougeole de l’Etat, qu’ils soient artistes, chefs religieux, politiciens ou leaders politiques, les transhumants sont la face épouvantable du jeu politique sénégalais par leur images hideuses il nourrit la jeune génération d’exemple et d’enseignement mauvaise. Ils ont mis leur honneur à la morgue afin de jouir des privilèges qu’offre le pouvoir.

Les sénégalais ne les respectent pas. Ils ne peuvent, en aucun cas, respecter leur parole, admirer leur image ou adouber leur action. Malheureusement, les ministres et les DG les aime et les place aux premières loges des institutions et de leur organisation politique. À l’alliance pour la paternité républicaine, nous n’avons que de dinosaures, de vautours, de bavards et d’arrogants.

Monsieur le président, s’aurai été cette jeunesse qui, aujourd’hui sont zappés comme des momies, vous n’alliez jamais humez les mots président de la république.

Une jeunesse mentis par des responsables qui ne sont là que pour leur bien-être.

Monsieur le président, vous avez une jeunesse mille fois plus compétent que ces sangsues, ces sueurs de sang de bébés. Aujourdhui, nous entendons des radars que, un certain nombre de vieux Cocos seront dans le futur gouvernement. Je dis non ,un catégorique car n’étant pas plus méritant que les anciens combattants et fidèles collarateur despuis l’orée des temps .

Monsieur le président Macky Sall je vous demande de donner plus de considérations aux militants de l’Apr et de revoir le sale boulot de vos Dg et Ministre qui passent tout leur temps à transgressé vos instructions. IL est temps que la jeunesse de l’apr soit reconsidérée.

La jeunesse souffre telle d’une maladie contagieuse . Pourquoi la jeunesse est toujours aux oubliettes ? La relève de l’apr, c’est nous .Nous vous avons toujours défendu. Nous vous avons toujours soutenu mais zéro respect à notre égard. Trop c’est trop.

Je plaide pour la relève de l’apr.

*Samba Ndong
Apr

Source link